Avec quoi créer son site internet ?

Tout professionnel rêve de créer son site internet pour soutenir son activité. Voyons les trois solutions principales qui s'offrent à vous.

Le Bûcheron
Temps de lecture 18 min

Créer son site internet n’a jamais été aussi simple qu’actuellement. Avec le temps, les outils se sont multipliés, sont devenus plus simples d’utilisation, et nécessitent de moins en moins de compétences techniques sur internet. Pourtant, une abondance de choix quant à la technologie à employer apporte un autre type de souci : que choisir pour créer son internet, et peut-on le faire soi-même ou faut-il passer par un professionnel ? 

Créer son site internet soi-même, c’est jouable ? 

La réponse à cette question est à la fois simple et complexe. Alors procédons par étapes pour y répondre. 

Les avantages à créer son site internet soi-même : 

  • Le coût. C’est, bien entendu, la première chose à laquelle vous réfléchissez quand vous souhaitez vous lancer vous-même. Une prestation de création de site web peut rapidement devenir onéreuse, donc pourquoi mettre de l’argent là-dedans alors que vous pourriez vous débrouiller seul ? Il vous restera toujours quelques investissements à faire, comme l’hébergement, le nom de domaine, ou un abonnement mensuel.
  • Avoir le contrôle sur tous les aspects de votre futur site internet. Et oui, des fois il peut être problématique d’échanger avec un professionnel. Malgré un cahier des charges parfaitement rédigé, vous pouvez avoir bien du mal à faire respecter votre vision. Si vous travaillez seul, plus de problème pour être en accord avec vous-même. 
  • Et…je n’ai pas vraiment de troisième avantage à vous énumérer. En y réfléchissant, on pourrait rajouter la montée en compétence et expérience mais, personnellement, je ne suis pas certain que cela soit intimement lié au choix d’opérer en solo. 

Les inconvénients à faire soi-même son site web :  

  • L’investissement en temps. Cela peut paraitre bête, mais faire votre site à la mimine va impliquer un grand investissement en temps, et en tant que professionnel, le temps c’est de l’argent. Entre la prise en main de votre outil, les écueils auxquels vous allez faire face, le design graphique, et tout simplement la création et la mise en place de vos contenus, attendez-vous à passer à de nombreuses heures devant votre écran. Et, comme vous n’avez pas que cela à faire de vos journées, attendez-vous surtout à passer quelques nuits blanches. 
  • Le résultat si vous avez une méconnaissance du design, du marketing ou de la valorisation de l’offre. Soyons réaliste, on ne s’improvise pas professionnel du web du jour au lendemain. Si vous avez des lacunes, plus ou moins sérieuses sur l’un de ces éléments, votre site partira avec de sérieux handicaps. Même avec une plateforme qui vous propose de beaux thèmes bien construits, les potentiels faux pas en termes d’expérience utilisateur, valorisation des produits, ou encore codes couleurs sont autant d’éléments qui atténueront le côté “pro” de votre vitrine. 
  • La maîtrise de l’aspect technique. L’optimisation technique ne sera pas à votre portée. Même parmi les professionnels du web on distingue ceux qui savent “faire” des sites internet, des véritables web développeurs. Un développeur web est celui qui aura des compétences complémentaires pour optimiser rendre unique un site internet. Il possède des compétences métiers qu’on ne peut apprendre sur le tas. 
  • Le référencement naturel de votre site. Comme pour l’aspect technique, c’est un métier. Que ce soit l’optimisation du site, ou le rédactionnel SEO, s’armer pour avoir un site efficace, ne se fait pas du jour au lendemain
  • La solitude face aux problèmes. Tout ne se passe pas toujours comme on le souhaiterait avec un site internet. Même avec les outils vraiment grand public, des pépins peuvent survenir et vous pourrir votre projet. Pourquoi le bloc de texte que vous venez d’intégrer rogne sur l’image en dessous ? Vous ne savez pas, et personne n’est là pour vous apporter une réponse. Personne n’est présent pour vous aider à y remédier.  Le facteur humain et social n’est pas négliger.

Du coup, on se lance tout seul ou non ?

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de la solution de créer tout seul son site internet. Les inconvénients sont bien plus nombreux que les avantages. Si votre site est un pivot dans votre stratégie de commercialisation, vous ne pouvez-vous permettre de faire les choses à moitié. Un site internet est un investissement, les réflexions que vous avez menées dans l’élaboration de votre projet doivent vous permettre de faire les choix adéquats. 

Créer soi-même son site internet peut être une solution lorsque l’on débute une activité avec un budget resserré, et que l’on souhaite concentrer ses moyens financiers sur d’autres aspects de son projet. Et, de plus, que la partie visibilité web n’est pas au centre du dit projet. 

Bien souvent, quand on veut faire soi-même son site internet, on va passer par la solution des sites éditeurs de sites autohébergés. 

Créer son site internet avec les éditeurs de sites autohébergés

Il s’agit des solutions tout en un. Vous allez choisir votre nom de domaine et vous allez vous lancer directement dans la conception de votre site internet en passant par des interfaces, bien souvent en front office (c’est à dire en travaillant directement sur la zone que voit l’internaute), sans avoir de connaissances techniques. C’est l’attrait principal de ce type de solution pour des novices. 

Vous allez même pouvoir créer votre site internet gratuitement. Dans ce cas-là, vous n’aurez pas un nom de domaine dédié, mais avec une extension au nom de la solution que vous aurez sélectionnée (par exemple, monsite.wix.fr), ou en payant un abonnement mensuel pour avoir plus d’options, de fonctionnalités et un nom de domaine dédié. 

Si vous optez pour ce type de site internet, je ne peux que vous recommander de vous orienter vers les versions payantes, bien plus indiquées pour un site professionnel. 

Les principaux pourvoyeurs de services sont Wix, Squarespace, Jimdo, Cmonsite, Shopify (pour un site entièrement orienté vers le commerce en ligne), WordPress.com (et oui, il existe 2 versions de WordPress). 

Les avantages

  • Le premier avantage est d’ordre pécunier. Avec ce genre de solution vous n’allez pas sortir une grosse somme d’argent pour une prestation. Vous allez payer un abonnement, soit une somme plus ou moins importante tous les mois. Celle-ci est différente suivant l’éditeur, et suivant la formule (le niveau de fonctionnalité). Le calcul à faire est sur le long terme. Si la somme peut paraître dérisoire, mis bout à bout sur la durée la note peut devenir salée, notamment pour les offres orientées e-commerce
  • Le second argument se situe au niveau des compétences techniques à posséder. Ces solutions sont orientées vers le grand public, et vous n’aurez besoin d’aucune connaissance en codage pour constituer l’ossature de votre site. Ici, tout fonctionne à base de blocs à imbriquer les uns avec les autres. En règle générale, il est assez facile de créer ses pages grâce à un éditeur visuel. Tout ne fonctionne pas toujours comme on le souhaite, ou le sens de l’esthétique de certaines personnes peuvent amener à des résultats…étranges et qui piquent les yeux, mais globalement on peut aboutir à un résultat relativement satisfaisant. Il est tout de même à noter qu’avec le temps, d’autres solutions de création de sites internet, que nous allons voir ensuite, se sont dotées de constructeurs de page rivalisant aisément avec le côté ludique des solutions autohébergées.  

Les inconvénients

  • Même si ces plateformes vous proposent de nombreux thèmes graphiques, et pas mal de fonctionnalités natives, il y aura toujours un moment où vous vous heurterez à un plafond de verre. Les possibilités de personnalisations resteront limitées quoi qu’il arrive, et si vous avez une idée très précise de votre site internet idéal, il y a de fortes chances que vous ne puissiez y arriver. 
  • Vous retrouverez le même problème avec les fonctionnalités. Vous en avez un certain nombre qui sont gratuites, d’autres qu’il faudra acheter en supplément de votre abonnement, et enfin, carrément certaines qui seront manquantes. Avant de vous lancer, il faut bien procéder à l’inventaire de vos besoins, et être certain que l’outil sélectionné puisse réellement y répondre. 
  • N’oubliez jamais que sur des solutions autohébergées, vous êtes sur des services et des serveurs qui ne vous appartiennent pas. Vous n’êtes pas propriétaire de votre site, vous ne faites que louer un espace d’hébergement et de conception. A partir du moment où vous arrêterez de payer vous perdrez tout ce que vous avez fait. Et ne comptez pas exporter votre site internet pour le recréer ailleurs, c’est tout simplement impossible. En règle générale, avec un bon contact en service client vous devriez pouvoir récupérer aisément les éléments de votre site internet, mais ne comptez pas les redéployer telles quelles sur une autre plateforme.  
  • Dernier point, la compatibilité avec les moteurs de recherche, le référencement naturel. C’est un point qui s’améliore avec le temps mais, à l’heure actuelle, vous n’aurez jamais le même niveau d’optimisation avec ce type de plateforme, qu’avec un site pris en main par un spécialiste, et totalement optimisé pour satisfaire Google et ses amis.  

Petite conclusion sur les sites autohébergés

Les plateformes autohébergées peuvent être une bonne option pour une jeune entreprise qui souhaite tester son concept sans trop investir financièrement. Cela demande tout de même un sacré investissement de temps, car vous serez seul aux commandes, et nous le savons très bien, le temps c’est de l’argent, notamment quand on est un jeune entrepreneur qui débute.  

Je ne recommande tout de même pas d’investir à long terme dans ce type de solutions, qui restent bien trop limitantes pour un réel essor. Mais, si vous avez bien travaillé vos objectifs au préalable, vous saurez jusqu’à quand vous pouvez user de ce type de solution, et quand évoluez vers d’autres plateformes. 

Créer son site internet avec les CMS

Qu’est-ce qu’un CMS ?

CMS signifie Content Management System, ou système de gestion de contenu en français. Il s’agit de logiciels permettant la conception de sites web et d’applications multimédias. Ce sont, bien souvent, des outils dont l’utilisation est gratuite car open source (c’est à dire un logiciel dont la licence est en libre distribution).  

Le représentant le plus connu de ces outils est, actuellement, WordPress, qui équipe au moins 39,5% des sites internet du marché. Les CMS prennent de plus en plus de parts de marché avec le temps. En 2018, encore un site internet sur 2 n’était pas basé sur ces outils. En 2021 ce chiffre a chuté à 38,3%. 

Si on ne prend en compte que les sites internet créés avec un CMS, voici les 10 logiciels les plus utilisés (Selon l’étude de W3Techs) :  

  1. WordPress (64,1 %) 
  1. Shopify (5,2 %) 
  1. Joomla (3,5 %) 
  1. Drupal (2,5 %) 
  1. Wix (2,4 %) 
  1. Squarespace (2,4 %) 
  1. Bitrix (1,7 %) 
  1. Blogger (1,6 %) 
  1. Magento (1,2 %) 
  1. OpenCart (1,0 %) 
Alors, il y a un leader, puis il y a les autres quoi…

On peut citer, à la 11ème position, Prestashop, qui reste un des poids lourds lorsque l’on souhaite mettre en place un site internet de e-commerce. 

Vous noterez que parmi les CMS en bonne position, on retrouve des noms que nous avons déjà vu un peu plus haut. Car oui, les éditeurs de sites que sont Shopify et Wix sont aussi considérés comme étant des CMS, bien que leur fonctionnement diffère quelque peu. 

Les avantages

  • Si vous avez-vous-même des connaissances sur les CMS et que vous êtes apte à créer votre site internet vous-même, le coût est dérisoire. Vous ne paierez que le nom de domaine, l’hébergement, voire un thème graphique premium et quelques modules de fonctionnalités. Bien entendu, pour avoir un résultat professionnel, il faudra être parfaitement formé. 
  • Vous avez la main sur tout. Le gros avantage des CMS, et notamment de WordPress, c’est de posséder des interfaces de gestion (panneau d’administration) simple d’utilisation. Avec une petite formation à la livraison de votre site, vous aurez toutes les cartes en main pour le faire vivre vous-même.  
  • Vous êtes entièrement propriétaire de votre site et vous n’êtes pas tributaire d’un prestataire. Tout votre site vous appartient, du nom de domaine à l’hébergement en passant par les contenus. Vous ne vous entendez plus avec votre prestataire web ? Ces plateformes sont tellement répandues que vous n’aurez aucun problème pour en trouver un nouveau afin d’assurer votre maintenance. C’est pour cela que je vous formule toujours cette recommandation ; vous devez acheter vous-même votre nom de domaine, et votre hébergement. 
  • Une communauté importante, il y aura toujours une réponse à un problème. Si vous travaillez avec un prestataire, cela n’est pas nécessairement de votre ressort. Mais sachez qu’il y a peu de limitation dans ce que l’on souhaite faire avec les CMS. Vous n’êtes surement pas le premier à avoir besoin d’une fonctionnalité. 
  • Des outils non propriétaires. Qu’est-ce que j’entends par outil non propriétaire ? Des outils dont seul un professionnel aura la paternité, et saura en faire usage. Les CMS sont utilisés par une large gamme de prestataire. Si vous n’êtes plus satisfait de votre prestataire web, vous pourrez facilement aller en voir un autre. Vous n’êtes pas pieds et poings liés avec une seule entité. 
  • Une infinité de choix visuels et de fonctionnalités. Des sites comme Envato, proposent un nombre imposant de thèmes graphiques. Ces thèmes, qui sont l’habillage de votre site internet, sont remplis de fonctionnalités et de possibilités. Avoir un site unique n’a jamais été aussi simple. 

Les inconvénients

Posséder une maintenance, donc des coûts complémentaires annuels. Cette maintenance va avoir deux buts :  

  • Sauvegarder vos bases de données et maintenir à jour votre site. 
  • Agir rapidement en cas de dysfonctionnement de votre site internet. 

Cette maintenance est une garantie de la viabilité de votre site internet dans le temps. Mais cela a un coût à prendre en compte. Vous n’êtes pas obligé de la prendre, mais si vous n’avez aucune connaissance technique, et que vous travaillez avec un prestataire, cela a du sens. 

  • Maintenir à jour pour éviter les failles de sécurité. Un CMS évolue avec le temps. De nouvelles versions naissent. Bien souvent, votre CMS ne va pas se mettre à jour tout seul vers la nouvelle version. C’est une action manuelle. Afin d’éviter de créer des failles de sécurité, il faut toujours maintenir à jour votre CMS. 
  • Le site peut avoir un coût certain suivant votre ambition. Un simple site vitrine, sans fonctionnalités particulière peut avoir un coût modéré. Mais un gros site e-commerce, ou possédant des fonctionnalités particulières et avancées ne sera pas sur la même échelle tarifaire. Les coûts varient énormément d’un professionnel à l’autre. N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer. 
  • Tomber sur un prestataire qui n’est qu’un installateur de CMS. Il y a une différence entre quelqu’un sachant installer un CMS, et un intégrateur. Les CMS sont faits pour fonctionner sans avoir trop de connaissances techniques. Mais seul un véritable professionnel, qui maitrise les différents langages web, saura réellement exploiter ce CMS. Si vous devez choisir un professionnel du web, n’hésitez pas à lui demander s’il connait le HTML, le CSS et le Javascript. Si ce n’est pas le cas, passez votre chemin. 

Si vous voulez faire votre site internet avec un CMS… 

Il existe deux approches avec les CMS. Comme nous l’avons vu avec le premier avantage, si vous vous formez, vous pouvez faire votre site vous-même. Je ne recommande pas cette approche. Bien que ces outils puissent être relativement ergonomiques, vous n’aurez les mêmes compétences qu’un véritable intégrateur de site internet. Il y aura donc certaines subtilités, notamment en termes d’optimisation, que vous ne pourrez percevoir. 

C’est pour cela, qu’il est bien plus prudent de passer par un professionnel qualifié. Par contre, il peut être intéressant de se former, afin de ne pas être totalement tributaire de votre prestataire. Si une formation de courte durée, ne vous donnera jamais l’ensemble des clés pour concevoir un site internet avec un CMS. Elle vous permettra, par contre, d’être parfaitement apte à le gérer au quotidien. 

Pour moi, le CMS est la solution à privilégier. Bien entendu, il y aura un certain investissement financier à effectuer, mais les avantages sont très importants pour la pérennité de votre activité. 

Créer son site internet sur mesure

Un site sur mesure, c’est tout simplement un site internet ne s’appuyant pas sur des technologies comme les CMS. Le développeur va utiliser des langages de programmation pour créer le site internet de vos rêves

Les avantages

  • On va commencer par citer l’évidence même ; votre site internet sera totalement unique et potentiellement conforme à votre vision. Un site créé par un codeur va pouvoir épouser au plus juste votre vision pour la rendre réelle. Pour une entreprise cherchant à créer une image différenciante, il n’y a pas de meilleure possibilité. 
  • Votre entreprise est novatrice, elle a besoin de fonctionnalités innovantes et inédites ? Un développement sur-mesure sera bien souvent le seul moyen de répondre exactement à vos besoins
  • Google adore les sites rapides et parfaitement optimisés pour le référencement naturel. Sans la surcouche que possèdent naturellement les sites faits avec un CMS, un site internet sur-mesure possède des atouts techniques indéniables en termes de basiques. Ce sont très souvent des sites internet très rapides, où le paramétrage est millimétré. Ajoutez par-dessus un contenu au poil, et vous obtenez de très bonnes bases pour remonter dans les résultats des moteurs de recherche. 

Les inconvénients

  • Vous vous en douterez, le premier gros écueil vis-à-vis de ce type de site, c’est bien évidemment le coût. Un site internet développé sur mesure à un coût prohibitif. Vous payez une compétence avancée, et ce n’est pas donné tout le monde. Bien entendu, tout est relatif, et doit être reporté à la taille du projet, mais il n’est pas rare de voir des devis à cinq chiffres, bien au-delà de ce que cela coûterait avec un CMS. 
  • L’autre inconvénient majeur, c’est la fait difficulté d’aller voir ailleurs si, d’aventure, cela tournait au vinaigre avec votre prestataire. En cas de divorce, il est très compliqué de trouver un nouveau prestataire qui accepte de reprendre le travail d’un confrère. Un site conçu par un développeur, signifie aussi qu’il possède une patte particulière, et bien souvent on vous proposera de reconstruire le site de zéro, ce qui représentera un budget, une nouvelle fois, conséquent. 
  • Dernier élément, bien que mineur ; le panneau d’administration.  Il n’est pas évident d’avoir un accès ergonomique et simple pour manager son site avec ce type de développement. Evidemment, vous pourriez exiger cette fonctionnalité dans votre cahier des charges mais cela augmentera de façon plus ou moins conséquente le devis.

Un site développé sur-mesure n’est pas tout le monde. Il a des atouts indéniables, mais ce choix est avant tout conditionné par l’aspect financier. Seuls ceux ayant des besoins très particuliers, et les fonds en adéquation, partiront sur cette solution. 

Créer son site internet gratuit 

Créer un site internet de manière gratuite peut vouloir dire beaucoup de choses. 

  • Premièrement, il y a le fait de se former à l’utilisation d’un CMS, pour créer son site internet. Ce que nous avons déjà vu aujourd’hui. Le site ne sera pas réellement gratuit, puisque vous devrez tout de même payer certaines choses comme le nom de domaine ou l’hébergement. Mais cela reste la solution la plus économique tout en restant professionnel. Si vous êtes parfaitement formé, entendons-nous bien ! 
  • Ensuite, certaines plateformes proposent des versions gratuites de leurs outils. C’est le cas de Wix et Jimdo par exemple. Le problème, c’est que vous allez vous retrouvez avec un outil expurgé de beaucoup de fonctionnalités, et d’un nom de domaine qui ne sera pas professionnel. De type ; monsite.jimdo.com. Ce n’est pas professionnel.

En tant que professionnel, il n’existe pas de solution gratuite viable pour faire un site internet. C’est une donnée importante à prendre en compte. Le site internet va refléter votre image de marque et votre professionnalisme. C’est un investissement. Si vous n’avez pas de budget correspondant à vos attentes, recentrez-vous sur d’autres médias. Mieux vaut ne rien avoir, que de posséder un site au rabais qui vous dessert.   

Choisir un hébergement gratuit ?

Je vais évacuer très rapidement cette possibilité. L’hébergement de votre site internet fait partie intégrante de votre stratégie sur le net. La vitesse de chargement de votre site internet, la fréquentation simultanée qu’il peut accueillir, font partie de critères importants pour les moteurs de recherche et pour l’expérience utilisateur. En tant que professionnel, vous ne pouvez pas vous contenter d’une solution gratuite. Elle sera forcément sous-dimensionnée, sujette à de forts taux d’indisponibilité et qui ruinerait l’expérience utilisateur. 

Bilan

Aujourd’hui, les CMS sont l’option la plus viable pour concevoir un site internet professionnel, tout en étant propriétaire de tous vos outils. C’est une solution qui peut demander un certain budget, et quoi doit donc être bien étudiée avant de se lancer. Des solutions auto-hébergées peuvent être intéressantes au lancement d’un projet, avec une enveloppe budgétaire réduite. Mais, cela n’est guère une solution de long terme. 

L’élément le plus important à prendre en compte, c’est tout simplement l’adéquation entre votre besoin, votre budget et les technologies existantes. C’est ainsi que vous saurez vers quoi vous pouvez vous orienter, et ce qui est réalisable.  

Si vous avez un projet de site internet, et que vous souhaitez avoir un avis sur sa faisabilité, n’hésitez pas à me contacter. Je serai ravi d’échanger avec vous pour vous donner mon avis de professionnel.  

Laissez un commentaire